Île Maurice
+ (230) 263 2408
Prendre un rendez-vous

Objectif du traitement des lèvres

De nos jours, on ne gonfle plus les lèvres comme avant mais on recherche plutôt à hydrater des lèvres desséchées, redessiner les lèvres, repulper légèrement des lèvres trop minces, donner une symétrie et un équilibre. L’objectif est de rester naturel. Le traitement doit-être personnalisé en fonction des attentes et des désirs du patient.

Craintes de patients

Qu’est ce qui freine les patientes à réaliser un traitement au niveau des lèvres :

Les patients ont peur d’avoir mal et peur de se retrouver avec de grosse bouche ou bouche de canard ou bouche de mérou. Il faut savoir que ceci fait désormais partie du passé. Nous insistons sur l’importance d’avoir un résultat naturel et donc de ne pas sur gonfler les lèvres, ce qui créé des bouches artificielles très inesthétiques. L’objectif principal du traitement est de rester naturel.

Produit utilisé et durée du résultat

Nous utilisons de l’acide hyaluronique de la gamme Stylage® spécial lips. L’acide hyaluronique est un produit résorbable, ce qui garantit son innocuité. La durabilité de l’acide hyaluronique est moindre dans les lèvres que dans d’autres localisations car la lèvre est une zone mobile et fortement vascularisée. Le résultat dure 8 à 12 mois.

Produit utilisé et durée du résultat

Nous utilisons de l’acide hyaluronique de la gamme Stylage® spécial lips. L’acide hyaluronique est un produit résorbable, ce qui garantit son innocuité. La durabilité de l’acide hyaluronique est moindre dans les lèvres que dans d’autres localisations car la lèvre est une zone mobile et fortement vascularisée. Le résultat dure 8 à 12 mois.

La sécurité

Si jamais, c’est qui est vraiment très exceptionnel, le résultat ne plait pas à la patiente, il suffit d’injecter un antidote (hyaluronidase) qui fait disparaitre le produit injecté et en 48 heures et les lèvres retrouvent leur état initial.

Anatomie de la lèvre à connaitre dans le cadre du traitement

Les lèvres peuvent être divisées en plusieurs parties

La lèvre blanche sur le versant cutané
La lèvre rouge (le vermillon) sur le versant muqueux
L’ourlet qui forme le contour de la lèvre et l’arc de cupidon (la jonction lèvre blanche et lèvre rouge).
La zone centrale de la lèvre située sous le nez, le philtrum, forme un sillon vertical à rebords
bien marqués.
Crêtes philtrales: 2 piliers verticaux reliant les pointes du M de la lèvre supérieure aux
narines

Proportions idéales des lèvres

Pour avoir une bouche idéale, il y a certaines proportions (taille et forme) à respecter.

Un arc de cupidon bien dessiné et des crêtes philtrales bien prononcées.

La lèvre supérieure est plus longue que la lèvre inférieure et se présente sous la forme de M.

La lèvre inférieure doit avoir une jolie courbe régulière et doit être sous la forme de W avec deux lobes latéraux.

La hauteur de la lèvre supérieure est plus petite que celle de la lèvre inférieure de 10% à 25%.

Projection de la lèvre supérieur environ 2 mm plus que la lèvre inférieure

Les commissures de la bouche doivent se trouver au niveau de la verticale de la pupille de l’œil. Largeur des lèvres : distance entre les deux pupilles

Indications

Réourler le bord des lèvres (l’ourlet de la lèvre et l’arc de cupidon) chez des patientes ayant le contour des lèvres insuffisamment dessinées. Il s’agit de redessiner de façons subtiles la démarcation lèvre rouge et lèvre blanche. Cela permet d’obtenir un effet d’ourlage comme lorsque l’on surligne au crayon.

Repulper discrètement les lèvres rouge : il s’agit d’une injection au niveau de la lèvre rouge sèche afin de redonner un peu de volume et de volupté à des lèvres. Beaucoup de patientes désirent juste se faire repulper légèrement les lèvres ou un effet gloss lissant les petites ridules sur la lèvre rouge.

Projection : il s’agit d’une injection au niveau de la lèvre rouge humide, c’est-à-dire à l’intérieur de la lèvre lorsque, de profil, on remarque un aplatissement des lèvres.

Hydrater des lèvres desséchées.

Corriger une asymétrie entre la lèvre supérieure et inférieure.

Quelques fois une injection des 2 piliers verticaux reliant les pointes du M de la lèvre supérieure aux narines suffit pour redonner de la visibilité à la lèvre supérieure.

L'Anesthésie avant l’injection

L’anesthésie de contact par crème suffit largement et la patiente ne ressent aucune douleur.

Pour les gens sensibles chez qui la crème ne suffit pas, cette anesthésie de contact est complétée par l’injection d’un anesthésique local (type anesthésique dentaire).